Actualités

Bureau Veritas, Engie et le CEA assurent la traçabilité de l'énergie verte grâce à la blockchain

7 jan. 2021

Bureau Veritas et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) réalisent la première validation de smart contracts par preuve formelle pour la solution digitale d’ENGIE TEO (The Energy Origin), renforçant la confiance de ses clients sur l’origine de leur énergie verte.

Incubée au sein d’ENGIE, la start-up interne TEO (The Energy Origin) permet aux entreprises et collectivités territoriales de s’engager sur la voie de la consommation d’énergie verte.

La solution TEO s’appuie sur la Blockchain, et plus particulièrement sur l’exécution de smart contracts, des programmes informatiques irrévocables qui exécutent un ensemble d'instructions prédéfinies.

ENGIE s’est ainsi rapproché de Bureau Veritas et du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), organisme public de recherche, pour réaliser un audit de la solution et valider l’exactitude des processus et des calculs générés par TEO. Bureau Veritas a validé la méthodologie utilisée par le CEA et a vérifié sa bonne mise en œuvre par TEO. Les trois partenaires ont ainsi démontré que les smart contracts développés par TEO permettaient aux clients d’Engie d’établir la traçabilité de l’énergie verte consommée.

Télécharger le Communiqué