Technologie

L'inspection par drones ouvre la voie à l'agriculture de précision en Afrique

06.07.18

D’une superficie de plus de 30 millions de kilomètres carrés, l'Afrique représente environ 20 % des terres du globe et offre des milieux naturels aussi divers que variés (déserts, savane et forêts tropicales humides). L'agriculture sur le deuxième continent le plus vaste et le plus chaud du monde est donc confrontée à des défis particuliers : les fermes s'étendent souvent sur des milliers d'hectares et les agriculteurs ont régulièrement des problèmes de parasites et de champignons. En parallèle, ces grands exportateurs doivent se conformer à une réglementation sur les pesticides de plus en plus stricte. Pour rester compétitifs sur le marché mondial, ils ont donc besoin de solutions spécialisées qui augmentent la productivité tout en réduisant les coûts.

Pour soutenir nos clients du monde agricole dans cette région stratégique, Bureau Veritas a développé des solutions d'agriculture de précision basées sur l'inspection des cultures par drones. Fournis dans le cadre d'un accord de partenariat avec Delta Drone, ces services ont pour objectif de développer une offre d'inspection d'agriculture de précision en consolidant les données recueillies au sol par Bureau Veritas, par exemple les analyses de sol, de feuilles et de racines, avec les données aériennes acquises par Delta Drone et ainsi apporter de la valeur ajoutée à tous les types de plantation (caoutchouc, huile de palme, cannes à sucre, bananiers ou encore cacao). Plusieurs programmes pilotes en Côte d'Ivoire ont déjà fait leurs preuves nous déployons aujourd’hui cette solution à 12 autres pays francophones.

Tourner le dos à la dispersion pour faire place à l'agriculture de précision

L'agriculture de précision vise à minimiser les risques et à maximiser les revenus des producteurs en surveillant le développement des cultures et des exploitations agricoles dans le but d'en améliorer la gestion. Dans ce modèle, l'utilisation de drones permet de surveiller les cultures et les fermes, parfois des années durant, pour recueillir des informations portant sur le nombre d'arbres, la vigueur et l'homogénéité du développement des plantes, les zones de stress végétal, la teneur en chlorophylle, les conditions sanitaires générales, la fertilisation et l'irrigation.

Les zones problématiques identifiées depuis le ciel peuvent ensuite être analysées au moyen de tests très performants réalisés à partir d’échantillons prélevés au sol. Grâce à de tels outils, les agriculteurs peuvent adapter leurs opérations et mieux planifier l’usage d’engrais et l'utilisation de produits phytosanitaires pour avoir une action plus ciblée, durable et productive.

Une cartographie rapide pour une meilleure planification

map

 

Résultat immédiat de ces nouvelles technologies, la cartographie rassemble les données recueillies au sol et depuis le ciel. Une collecte  approfondie d'informations peut aider les agriculteurs à anticiper les futures plantations pour optimiser les rendements, à définir les lots de terre et à sélectionner les meilleurs systèmes de drainage. Ce type de données constitue depuis longtemps un outil important pour les agriculteurs mais si, dans le passé, il fallait jusqu'à trois semaines pour surveiller une ferme de 50 hectares, les équipes de Bureau Veritas-Delta Drone peuvent aujourd’hui couvrir la même superficie en seulement 15 minutes. À ce rythme, la surveillance peut être répétée toutes les six à huit semaines afin que les producteurs puissent comparer les données.

Fort du succès du projet pilote ivoirien, Bureau Veritas entend devenir un acteur majeur du secteur agricole de cette région au cours des deux prochaines années. Bureau Veritas compte aussi tirer les leçons du travail d'inspection par drones dans l'agroalimentaire, notamment dans le traitement d'énormes quantités de données, pour développer des offres adaptées à d’autres marchés tels que les télécommunications, l'exploitation minière et la construction. Nous collaborons déjà avec Delta Drone sur un projet pilote destiné à une entreprise de télécommunications internationale de premier plan pour laquelle les drones seront utilisés pour vérifier et surveiller les pylônes téléphoniques.