Fab add

Actualités

Un système de certification volontaire pour la fabrication additive

 

21 avr. 2020

Bureau Veritas propose un schéma de certification volontaire soutenant le développement de l’usine du futur, pour relever les enjeux de qualité, de sécurité et de performance environnementale en particulier dans le domaine de la fabrication additive.

Contrairement aux principales techniques de fabrication conventionnelles qui consistent à utiliser des outils de coupe pour retirer le matériau d'une pièce, la fabrication additive consiste à ajouter de la matière couche par couche. Cette technique permet de réaliser des pièces dans presque tous les types de matériaux : plastiques, alliages métalliques, céramiques et même béton.

La fabrication additive permet également d'optimiser le nombre d'étapes nécessaires à la fabrication. La pièce peut être produite directement par l'entreprise qui l'utilisera, ce qui limite ainsi les contacts et le transport. Son plan est transmis numériquement, téléchargé par l'utilisateur et programmé dans les machines. La fabrication additive est également plus rentable: elle utilise globalement moins de matières car elle n'ajoute des matériaux que lorsque cela est nécessaire.

Cette méthode étant de plus en plus adoptée dans des secteurs tels que la construction, l'industrie et la santé, Bureau Veritas propose un schéma de certification volontaire qui permettra aux fabricants d'assurer la conformité et la sécurité  de leurs pièces.

Dans le cadre de ce schéma de certification volontaire, les experts de Bureau Veritas effectuent des évaluations tout au long du processus de fabrication additive. Ils évaluent les matières premières, le processus de fabrication, le système de production, le prototype, le produit final et la qualification des employés.

En capitalisant sur son réseau international et sur son expertise reconnue, Bureau Veritas permet à ses clients de rester à la pointe des futures tendances.